Travailler sur une rumeur, c’est aussi connaître son historique. Est-elle nouvelle ou est-ce une réminiscence d’une rumeur ancienne existant depuis des dizaines, voire des centaines d’années? Son scénario est-il totalement inattendu ou donne-t-il une impression de déjà-entendu car des faits divers, des contes ou des fictions en ont déjà diffusé un similaire? Les démentis déjà effectués sur des rumeurs surfant sur la même thématique ont-ils fonctionné? Pourquoi? D’autres organisations ont-elles été visées par le même genre d’énoncé, par le passé? Comment a réagi le public? Le sujet abordé par la rumeur sensibilise-t-il toujours de la même manière ses diffuseurs?

Toutes ces questions nécessitent d’aller plus loin qu’une connaissance de la communication stratégique. C’est pourquoi mon travail fonctionne sur les deux plans: des recherches continues sur les rumeurs d’actualité et leur mode opératoire – ce qui me permet de proposer des solutions adaptées aux organisations – et des recherches sur l’historique et le folklore des rumeurs.

Pour en savoir plus sur ces dernières, voici l’interview que j’ai accordée à Eymeric Manzinali du site Deslegendesurbaines.fr et qui vous dévoilera comment je récolte mes données. Pour la découvrir, cliquer  ici!

Pour avoir une vue détaillée des nombreuses rumeurs qui ont circulé en Belgique, offrez-vous mon livre « Les légendes urbaines de Belgique » en cliquant ici!

Vous y trouverez une panoplie de rumeurs qui ont touché des organisations vendant peut-être des produits similaires aux vôtres!

Bonne lecture!

 

Publicités