Mi-mars 2019, dans les environs de Paris, plusieurs Roms ont été vilipendés voire molestés par des citoyens armés. La raison? Une fausse rumeur déclarant que des Roms kidnapperaient des enfants ou des jeunes femmes avec une camionnette blanche! L’objectif de ces enlèvements varie selon les versions. Pour certains, les kidnappeurs seraient des pédophiles à la recherche de nouvelles victimes. Pour d’auteurs, des organisateurs de traite de blanches cherchant de nouvelles esclaves sexuelles à mettre sur le marché. Pour d’autres encore, ils seraient des voleurs d’organes.

La rumeur est fausse et pourtant, malgré les démentis des autorités, elle provoqua une psychose collective et ces attaques contre des innocents. 

Cette rumeur est emblématique. En effet, premièrement, elle vise une communauté traditionnellement nomade extrêmement discriminée en France et en Europe. Une communauté souvent visée par des préjugés et des rumeurs.

Deuxièmement, cette rumeur mixe des légendes urbaines très connues et déjà fort étudiées par les spécialistes du sujet. J’en parle notamment dans mon livre Les légendes urbanes de Belgique (Avant-Propos, 2017):

de fausses rumeurs de vols d’enfants sont déjà attestées depuis au moins le IIe et le IIIe siècle en Europe. Je vous conseille David J. JAKOBSON qui en parle très bien dans The Affairs of Dame Rumor (1948). Les enlèvements et sacrifices y étaient alors soit attribués aux Chrétiens, soit aux Juifs.

des fausses rumeurs d’enlèvements de femmes dans des lieux publics comme des stations de métro ou des magasins ont beaucoup circulé en France durant les années 60. Edgar MORIN avait notamment étudié cette légende urbaine dans La rumeur d’Orléans, (1969). Le sociologue Jean-Michel CHAUMONT voit d’ailleurs l’origine de cette légende dans un authentique scandale bruxellois de la fin du XIXe siècle, lié au monde de la prostitution. (voir à ce sujet: CHAUMONT, Jean-Michel, « L’affaire de la traite des blanches (1880-1881) : un scandale bruxellois ? », in Brusselsstudies.be, n°46, 24 février 2011.

la légende des vols d’organes dans les lieux publics (à ne pas confondre avec le trafic d’organes, bien réel), jamais prouvé car extrêmement délicat à mettre en œuvre. Cette légende a notamment circulé dans les années 90 en France et a été étudiée par Véronique CAMPION-VINCENT dans son livre La légende des vols d’organes (1997).

Troisièmement, cette rumeur renvoie à des faits passés réels!

Depuis la fin des années 90, en Europe, de fausses rumeurs de kidnappings d’enfants mentionnent souvent (mais pas uniquement) l’utilisation d’une camionnette blanche. À ce moment-là, la population française et belge était sous le choc de l’affaire Dutroux (un cas de pédophilie traumatisant en Belgique qui a causé la mort de 4 enfants et heureusement la libération de deux autres).

En 1997, dans le Nord de la France, les frères Jourdain ont kidnappé, violé et tué 4 jeunes femmes, à la sorte d’un carnaval.  Enfin, en  2003, le traumatisme est réactivé par l’affaire Fourniret, un autre pédophile qui a tué des jeunes filles en Belgique et en France. Dans ces trois affaires, les criminels possédaient une camionnette blanche! Or, récemment, le 6 mars 2019, l’un des frères Jourdain meurt en prison et la presse en parle le 13, ce qui a pu réactiver une rumeur qui se diffusait depuis longtemps mais avait besoin d’un élément d’actualité pour déclencher des conséquences plus fortes telles que l’agression et les prises à partie d’individus. Rappelons que les frères Jourdain étaient ferrailleurs, métiers souvent associés à la communauté Roms.

Le rôle des réseaux sociaux et des services de messageries comme Facebook, Twitter, WhatsApp and Snapchat ont contribué à la diffusion rapide de la rumeur et à la décision concertée de certains qui y ont cru et qui se méfiaient des autorités, de faire justice eux-mêmes.

Plusieurs médias m’ont demandé des interventions sur le sujet. Voici les liens des articles auxquels j’ai pu contribués par des réponses à une interview ou simplement par citation.

Capture d’écran 2019-04-22 à 17.36.47

Un article des Décodeurs du Monde sur les raisons pour lesquelles ce genre de rumeurs est tenace.

Un article de décryptage de Check News de Libération

Un reportage dans le JT de France 2 sur la rumeur

Un article et un Skype pour BFMTV qui s’intéresse à l’origine de la rumeur

Un article dans Moustique pour savoir s’il faut se méfier des rumeurs

Un article dans le Dauphiné Libéré sur les fonctions de la rumeur

Un article pour l’Union sur les raisons de la résurgence de la rumeur

Un article pour France24, repris et traduit dans plusieurs langues

Si vous souhaitez une conférence sur ce type de sujet, apprendre lors d’une formation comment réagir et communiquer au mieux si vous êtes visés par une rumeur ou encore que je vienne dans votre organisation, comprendre pourquoi les rumeurs y pullulent, n’hésitez pas à me contacter via la page Contact

Cordialement,

Aurore Van de Winkel

 

 

 

Publicités