Aurore Van de Winkel: qui suis-je?

Passionnée par les récits depuis l’enfance, c’est en travaillant sur les légendes urbaines pour ma thèse que je me suis rendue compte de l’impact que ces histoires pourtant fausses pouvaient avoir sur nos opinions et nos comportements. J’ai aussi été interpellée sur le nombre d’organisations mentionnées dans ces rumeurs et leur inefficacité à rétablir la vérité ou la confiance avec leurs publics. Elles restaient silencieuses, balayaient d’un geste les commentaires de ceux qui venaient leur poser des questions, les traitaient de crédules ou de malveillants, ce qui avaient pour effets d’aggraver la crise et de les éloigner de leurs clients ou collaborateurs.

Forte de ma connaissance des mécanismes des rumeurs (ragots, légendes urbaines, rumeurs proprement dites) mais aussi de la logique de leurs diffuseurs, j’ai alors décidé d’apporter mes conseils aux organisations et aux personnes visées par ces bruits, dans le but de ramener un dialogue constructif et d’utiliser les rumeurs comme des signaux forts permettant d’améliorer leur communication mais aussi leurs produits, services ou fonctionnement. Et si on cherchait des solutions adaptées et créatives ensemble ?

Docteur en Information et Communication, Collaboratrice scientifique de l’Université Catholique de Louvain et Formatrice, je vous propose mes conseils pour améliorer votre réputation et pour gérer les ragots, rumeurs, légendes urbaines, scams et spams qui visent votre organisation.

Depuis une quinzaine d’années, je travaille sur le sujet. Je donne de nombreuses conférences, écris des articles (notamment pour LePlus/L’Obs) et y ai consacré un livre « Gérer les rumeurs, ragots et autres bruits », publié aux éditions Edi.pro en 2012.

Je crée et anime également – pour le CECOM, l’IHECS Academy, entre autres –  des ateliers à destination des organisations ou des futurs professionnels pour leur apprendre à mieux comprendre ces phénomènes et à transformer leurs conséquences négatives en apprentissages ou atouts. J’ai formé également les étudiants de l’Institut d’Études Politiques de l’Université de Grenoble et j’enseigne la gestion des rumeurs à l’IUT de Troyes de l’Université de Reims.

J’effectue, en outre, des missions de conseils, de vulgarisation, de scénarisation et de copywriting pour des organismes divers et travaille actuellement sur le storytelling.

Je suis enfin la fondatrice de Credentia, un réseau international d’études sur la croyance dont l’objectif principal est de mieux comprendre les mécanismes renforçant la croyance des individus dans les récits, les rumeurs, les théories du complot, etc.

Aurore Van de Winkel

Aurore Van de Winkel

1 réflexion à propos de “ Aurore Van de Winkel: qui suis-je? ”