Les 27 et 28 mars, l’Université de Lyon 3 nous invite à parler de construction identitaire dans les arts et la culture.

Ce colloque, organisé par  Daniela Ricci et Thomas Cepitteli, me permettra d’aborder les identités réaffirmées ou dénoncées dans les rumeurs et les légendes urbaines. Ces récits sont, en effet, présentés comme des informations ou des faits divers alors que leur véracité est souvent loin d’être établie. Ils en deviennent des fictions qui nous éclairent sur nos peurs, nos valeurs, nos tabous en rejetant sur autrui la faute et les conséquences de leur non-respect.

Emergeant au fil des discussions et exprimant les préoccupations de leurs diffuseurs, ils reflètent les ambivalences causées par l’éclatement identitaire contemporain et les appartenances multiples des individus.

Comment les énoncés rumoraux expriment-ils la construction identitaire et quelles sont leurs efficacités ? Comment sont présentés les « Autres » dans ces récits, quelle est leur identité et pourquoi les diffuseurs de ces énoncés voudraient-ils s’y opposer ? Notre communication s’attachera à répondre à ces questions.

Le programme est disponible sur ce lien.

Publicités