Le 26 février, j’aurai l’honneur de faire, à Bruxelles, une conférence avec Nicolas Baygert dans le cadre des cycles de conférences du LASCO

L’avènement des TIC a contribué à la diffusion internationale et à l’accessibilité de discours informels divers, à l’éclatement et à la déhiérarchisation des énonciateurs et au journalisme influencé par l’utopie de l’information en direct.

Dans ce contexte, de nombreuses informations non vérifiées (rumeurs, hoaxes, ragots et légendes urbaines) circulent rapidement et largement, font ou interprètent l’actualité et, plus particulièrement, l’actualité politique. En tant qu’énoncés officieux, ces informations non-confirmées révèlent soit des informations véridiques mais non encore officialisées, soit des informations fausses, postulant une réalité non avérée ou une explication du monde alternative.

Créés par les citoyens et les opposants politiques dans le but de prévoir une actualité politique et ses conséquences, de les aborder, de les comprendre, de leur donner un sens, de les combattre ou de les accepter, ces discours et ces récits non-confirmés se co-construisent dorénavant à coup de tweets et de posts sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums. Ils sont relayés par les médias qui les donnent à connaître auprès d’un large public mais aussi parfois les cristallisent en scénarii attractifs et impactants.

 Ce phénomène peut être provoqué par la mise en forme et la mise en circulation de récits créés par les élus politiques. Cependant, ces derniers pourront aussi tenter de désamorcer des rumeurs existantes en proposant un storytelling contrôlé en guise de contre-feu narratif, luttant alors sur le terrain médiatique pour le monopole de la véridicité.

 Que racontent les rumeurs et le storytelling officiel des personnalités politiques ? Comment ces récits se confrontent-ils, se répondent-ils ou se confirment-ils mutuellement ? Nous répondrons à ces questions en illustrant notre propos par des cas tirés de l’actualité.

Horaire : 14h à 16H

Lieu: l’IHECS (adresse: 27, rue des Grands Carmes, Bruxelles – salle: 1er étage, local GC103).

PAF: Gratuit

Publicités