Lue dans de nombreux médias en ligne cette histoire horrible de ce restaurateur japonais qui aurait recyclé le corps de son épouse assassinée en raviolis et l’aurait servi à ses clients. Présentée comme un fait-divers, il s’agit en fait d’une légende urbaine.

Découvrez mon décryptage dans  ma tribune publiée dans Le nouvel Observateur: http://lnkd.in/5mqu5n

Et voici le démenti du Nouvel Observateur reprenant la légende urbaine complète, les médias français qui se sont laissés avoir et des passages de mon article: Démenti

Bon appétit!

Publicités